…et si nous devenions des “citoyens entreprenants” ?

Un texte trouvé contenant :

Lettre d’info n° 12 – 15 avril 2004

Filed under: Lettres d'info — Auteur : — 15 Avr 2004 —

Une nouvelle rubrique dans cette lettre pour faire écho à ce que vous nous dîtes de l’impact des Ateliers sur vos choix personnels et professionnels. Ne craignez rien ! nous ne nous lançons pas dans l’exploration de l’intime si en vogue dans les médias, nous traduisons tout simplement la conviction que nous exprimions dans nos principes fondateurs : la citoyenneté assumée nécessite de mettre en cohérence nos diverses logiques d'actions : parent – consommateur – professionnel – citoyen …
Bonne lecture.

Et n’oubliez pas le site internet des Ateliers : www.ateliersdelacitoyennete.org

La vie des Ateliers

Quand Ateliers et Initiales se fertilisent mutuellement.

Jusqu’à maintenant chacun vivait sa vie … les Ateliers d’un côté, les Initiales de l’autre même s’ils partageaient une même vocation : développer l’entrepreneuriat citoyen.
Le premier « croisement » a eu lieu à l’initiative de Guy Emerard, en tant qu’animateur de l’atelier « ruralité et citoyenneté ». Les intuitions développées au sein de cet atelier manquaient, pour lui, d’une confrontation avec des agriculteurs en exercice. Mais il apparaissait difficile de faire entrer des agriculteurs, trop pris par leur activité, éloignés de la ville, dans une démarche de réflexion à long terme. D’où l’idée d’organiser une rencontre des Initiales sur le thème Ville-Campagne. La présence dans l’atelier de Louis Le Secq de la chambre régionale d’agriculture a facilité le contact avec des acteurs locaux ayant pris des initiatives pour rapprocher urbains et ruraux. A l’issue de la rencontres des Initiales, plusieurs agriculteurs venus partager leur expérience ont accepté de continuer la réflexion engagée. Rendez-vous fut pris (le lundi de Pâques !) à Yzeron au cœur des Monts du lyonnais. Même peu nombreux autour de la table, l’échange a été nourri sur les conditions d’un enrichissement de l’offre des agriculteurs. Entre deux extrêmes, cantonnier fonctionnarisé (jardinier de l’espace selon Bruxelles) gentils organisateurs de « parc de loisir naturel » pour urbains stressés, il est possible d’inventer des services riches en contenu relationnel, comme en témoignent les échanges entre les anciens du quartier populaire de Lyon-mermoz et les agriculteurs des Monts du Lyonnais. Les premiers viennent à la campagne cultiver leurs pommes de terre, les seconds développement la vente directe à un public potentiellement plus vaste que les seuls inconditionnels des produits bios et/ou fermiers (à revenus élevés) … Il a été convenu de poursuivre le travail en commun pour creuser ces pistes et en ouvrir de nouvelles.

Les Ateliers, qu’est-ce que ça change pour vous ?

Francis CONTAT : le questionnement personnel, première pierre de la solidarité
Ma clé d’entrée aux Ateliers
Je dois dire qu'au départ je ne ressentais pas forcément le besoin de m'investir dans une association, encore moins une association qui portait sur le sujet de la citoyenneté. Mais je me suis laissé prendre au jeu. Ma clé d’entrée était volontairement provocatrice : la responsabilité personnelle comme moteur de citoyenneté ou Solidarité bien ordonnée commence par soi-même, avec l’envie très marketing (déformation professionnelle !) d’élaborer un guide pour faire prendre conscience de l’impact des choix personnels sur l’ensemble de la société.

Ce que j’ai découvert
Chemin faisant je pense qu'une maturation, une décantation s'est produite. La citoyenneté n’est peut-être ni plus ni moins que l’ensemble des liens qui donnent du sens à nos vies personnelles. La responsabilité personnelle n’est alors plus une question de devoir ou de contrainte (si je ne fais pas cela je suis responsable au sens de coupable) mais un état d’exigence permanent ou de tension positive intime qui nous pousse ou nous fait réagir pour être mieux, avec soi-même d’abord. Tout l’enjeu réside donc dans le fait de savoir comment chacun se situe par rapport à son besoin vital de relation avec les autres. Cette prise de conscience est peut-être le moteur de toute forme de changement de comportement, dont la première manifestation est peut-être l’écoute de soi pour mieux être à l’écoute des autres.
Se poser les bonnes questions pour ensuite poser les bonnes questions aux autres.

Le questionnement : pratique universelle de la responsabilité personnelle. Le questionnement personnel devient ainsi première pierre de la solidarité. ( c'est moins provoc que la première formulation )
Le questionnement pratique auto-formative, universelle, démultipliable à volonté, et surtout provocatrice de réponses individuelles ( exprimées ou non ). Ce n’est pas la réponse qui compte, c’est le chemin qui y mène.
Le questionnement : l’antidote contre toute forme de morale réductrice.
La publicité utilise souvent cette technique dite de « message en creux » : une question bien posée, suffit à générer un réflexion en chaîne bien plus efficace qu’une assertion. Parce que tout est dans l’implicite. Et l’implicite est mille fois plus efficace que l’explicite.
Réhabiliter la pratique du questionnement ( pratique philosophique) associée aux
situations quotidiennes ( partir des réalités ). S’entraîner à poser les bonnes questions

Le réinvestissement dans ma vie professionnelle
Qu'est ce qu'il reste de tout cela : un ré-investissement dans le travail au quotidien au sein de Synergence de cette forme de questionnement (ou d'exigence). Trouver les projets qui permettent de l'exprimer : alimentation, environnement……et ne pas abonder dans la schizophrénie ambiante. Il m'est venu tout dernièrement l'idée de créer un réseau des bénévoles de la com ! Histoire de réhabiliter cette population de professionnels de la communication qui souffrent d'un manque de reconnaissance ( mais pas de salaire contrairement aux gens du bâtiment….), pourquoi ne pas créer sur Internet un grand réseau de rapprochement entres des projets d'utilité collective qui ont besoin de la com pour se faire connaître mais qui par définition n'ont pas le sou pour communiquer. Rompre le cercle vicieux en les mettant en relation avec des créatifs, des rédacteurs, des photographes, des dessinateurs, des imprimeurs, voire des medias etc……….. qui proposeraient leur service gratuitement……….à condition qu'ils aient la certitude que le projet est bien d'utilité collective ( les Ateliers pourraient jouer le rôle de comité d'agrément…). En contrepartie il y aurait obligation pour les projets de s'exposer sur le site.( plaquette, images, textes..). Ainsi les Ateliers pourraient devenir à terme une sorte de plate-forme mais aussi une vitrine à projets et à ressource de communication……..citoyenne !

Francis CONTAT.

Appel à projets

Nous souhaitons engager la réflexion sur la saison 2004-2005 des Ateliers. Un comité d’orientation se réunira sur ce thème le 14 mai. D’ici là, nous souhaiterions savoir si vous avez des thèmes que vous souhaiteriez voir traiter dans un atelier et si vous avez envie d’en prendre l’animation. Il est bien sûr possible de proposer des thématiques sans vouloir être soi-même l’animateur (même si on a bien vu jusqu’à présent que les ateliers se mettent plus facilement en place quand l’un et l’autre vont ensemble, ainsi « les sans voix », faute d’animateur(trice) et malgré l’intérêt suscité, n’a pas pu fonctionner cette année).
N’hésitez pas à être entreprenants !

Les séances à venir

RENCONTRE PLENIERE – ATTENTION CHANGEMENT … elle se tiendra finalement le 18 juin à Lyon au théâtre de l’Elysée.

ARRET SUR ECRITS – lundi 19 avril 2004 de 18h à 20h à Lyon : la Démocratie : le chantier est ré-ouvert ! … pour plus d’infos www.ateliersdelacitoyennete.org

LES ATELIERS
5ème réunion de l’atelier « Lieux de consommation et citoyenneté »
Mardi 20 avril 2004, 17h30-19h30, à Paris

6ème réunion de l’atelier « Métiers et citoyenneté »
Mercredi 21 avril 2004, 10h-12h, à Lyon

7ème réunion de l’atelier « Personne, entreprise et société »
Jeudi 29 avril 2004, 12h30–15h, à Lyon

7ème réunion de l’atelier « Information télévisée et citoyenneté »
Jeudi 13 mai 2004 13h-15h, à Lyon

7ème réunion de l’atelier « Volontariat »
Mardi 20 avril 2004 18h-20h, à Lyon

 

© Droits de reproduction réservés - Les ateliers de la citoyenneté - Lyon 7e - Date d´édition: 2021-01-23 09:28:16 - © Droits de reproduction réservés - Les ateliers de la citoyenneté (http://www.ateliersdelacitoyennete.net/)
- Page Contact - info@ateliersdelacitoyennete.net - 2006-2009
- 0,12 secondes - W3C nxn-6m | 4.9.16 |