…et si nous devenions des “citoyens entreprenants” ?

Un texte trouvé contenant :

Lettre d’info n° 6 – 26 novembre 2003

Filed under: Lettres d'info — Auteur : — 26 Nov 2003 —

La vie des ateliers

Plénière des Ateliers : vive la parole libre !

Quels critères retenir pour savoir si la plénière des Ateliers a été une réussite ? le nombre de personnes présentes ? la liberté de ton et la diversité des prises de parole ? la convergence des points de vue sur ce qu'on fait ensemble ? la richesse des échanges ? la capacité à anticiper l'avenir ?
Sans doute un peu tous ces points. Alors reprenons-les sans prétendre être exhaustif. N'hésitez pas vous-même à partager votre point de vue sur ce que vous avez vécu.

29 personnes à la plénière dont la plupart présentes toute la journée : cette trentaine de personnes est un bon nombre pour échanger, il correspond à une bonne implication des membres compte tenu des contraintes professionnelles ou personnelles de chacun. La plupart des absents s'étaient d'ailleurs excusés en regrettant de ne pouvoir être là.
Les Ateliers, lieu de parole inhabituel : nombreux ont été encore les participants à le souligner. On s'y exprime en toute liberté, même pour dire qu'on est déçu ou insatisfait. Claude, Jacques ou Valentine ont chacun à leur manière su nous interpeller pour que nous ne nous enfermions pas dans une parole convenue. A chaque fois les échanges ont pris un tour plus personnel, plus exigeant. La liberté de parole, c'est aussi le fait que chacun est ici à titre de personne, ni dans un rôle de représentant (de son entreprise, de son institution, de sa chapelle…) ni comme simple individu désincarné. Nous parlons en sollicitant toute la gamme de notre personnalité. C'est forcément plus riche et plus vrai.
Convergence des points de vue ? Nous avons éprouvé le besoin de redire à nouveau ce que sont les Ateliers, sans doute parce qu'il y a une tension irréductible entre réflexion et action que nous avons décidé d'assumer sans trancher. Nous ne sommes ni un club de réflexion ni un bureau d'études. Nous avons cependant bien perçu qu'entre ces deux pôles, certains mettaient plus l'accent sur la dimension de formation mutuelle et d'autres sur notre capacité à explorer de nouvelles pratiques. Je crois que notre goût du débat nous pousse naturellement à accentuer les différences (réelles). Je vois pour ma part un intérêt renouvelé à de tels échanges ; ils obligent à prendre en compte les risques de sa propre approche : l'enfermement dans un entre-soi réflexif sans débouché ou la précipitation dans des prises de position publiques mal ajustées et donc inefficaces. Avec les Ateliers, nous apprenons à régler notre métier ô combien délicat de citoyen entreprenant. Des témoignages ont montré que plusieurs d'entre nous reconnaissaient avoir fait un bon de chemin en ce sens depuis qu'ils participent aux Ateliers : joie d'avoir retrouvé le goût d'apprendre à un âge où on peut choisir de se désinvestir, capacité à entrer en interaction dans des cas d'incivilité plutôt que de chercher à convaincre, …
L'intérêt de partager les travaux des divers Ateliers a conduit à envisager de multiplier les possibilités de croisement de points de vue (qui ne peut être le fait d'une seule personne). Plusieurs moyens pourront le permettre : la participation régulière ou ponctuelle à un autre Atelier (certains ont déjà dit qu'ils le feraient) ; la possibilité de réagir aux travaux des divers Ateliers sur le site de travail coopératif que nous réinstallons dans les prochains jours.
Reste pour moi une insatisfaction, celle de n'avoir pas pu échanger sur les perspectives de développement des Ateliers. Mais il n'y a pas de progression sans frustration. Rendez-vous donc pour la plénière de mai…

Les réunions à venir

2ème réunion de l’atelier « Lieux de consommation et citoyenneté »
Mercredi 26 novembre 2003 12h-15h à Synergence-Paris

3ème réunion de l’atelier « Personne, entreprise et société »
Lundi 15 décembre 2003 12h-14h30 à Lyon

3ème réunion de l’atelier « Ruralité et citoyenneté »
Jeudi 8 janvier 2004 17h-19h à l’Elysée-Lyon

4ème réunion de Atelier  » Information télévisée et citoyenneté  »
Jeudi 15 janvier 2004 12h – 14h à Lyon

3ème réunion de Atelier  » Volontariat, le modèle des sapeurs-pompiers est-il transposable ?  »
Lundi 1er décembre 2003 17h30-19h30 à l’Elysée -Lyon

 

© Droits de reproduction réservés - Les ateliers de la citoyenneté - Lyon 7e - Date d´édition: 2020-11-28 04:04:35 - © Droits de reproduction réservés - Les ateliers de la citoyenneté (http://www.ateliersdelacitoyennete.net/)
- Page Contact - info@ateliersdelacitoyennete.net - 2006-2009
- 0,30 secondes - W3C nxn-6m | 4.9.16 |