…et si nous devenions des “citoyens entreprenants” ?

Un texte trouvé contenant :

le non-communiqué de presse

Filed under: Revue de presse — Auteur : — 10 Mai 2008 —

… Voici enfin le non-communiqué de presse rédigé pour présenter les Ateliers

Ceci n'est pas un communiqué !

Il y a une vie du citoyen après le vote !

Les Ateliers de la Citoyenneté, association fondée à Lyon en 2002, fonctionnent sur une envie partagée : celle de développer la capacité de chacun à prendre l'initiative dans la cité.Nous avons tous des envies d'agir, mais elles restent souvent sans suite, faute de pouvoir les poser, les approfondir, les porter, et finalement les mettre en œuvre.

Aux actes, Citoyens ! Voilà ce que permettent les Ateliers de la Citoyenneté, qui ont mobilisé aujourd'hui plus de 500 personnes depuis leur création, et qui essaiment sur Paris, Grenoble, Dijon, à la ville et aussi à la campagne : des lieux de rencontres et de discernement, sur deux heures ou sur un an, où tout citoyen peut exprimer ses idées, appréhender des pratiques par des partages d'expérience, et les mettre en œuvre là où il vit. Ce mode d'apprentissage mutuel de la participation à la vie publique trouve un écho auprès de tous ceux qui pensent que notre vocation de citoyen ne s'arrête pas au vote, sans pour autant souhaiter adhérer à un parti.

Depuis 2002, une quinzaine d'ateliers de discernement ont été conduits sur la durée (de 1 à 3 ans), près d'une cinquantaine de rencontres ont été organisées sur une multitude de thèmes, 8 « envies d'agir » ont été accompagnées en 2007. Elles ont concerné des thématiques variées : l'accès à la culture, l'éducation, le rapport citoyens/élus, les échanges entre européens, l'habitat, l'intergénérationnel, la connaissance des métiers, la lutte contre les incivilités.

En 2008, les Ateliers de la Citoyenneté s'organisent pour lancer de nouveaux projets :

– La création à Lyon d'une maison des innovations citoyennes, en partenariat avec d'autres associations et avec l'appui des collectivités locales.

– De nouvelles collaborations avec les entreprises, directement ou en lien avec des fondations d'entreprises soutenant l'émergence d'une citoyenneté entreprenante.

– Une nouvelle rencontre mensuelle, les SAMEDI MATIN des ATELIERS, permettra de découvrir les Ateliers, de partager les actualités de chacun des participants et de découvrir le plus concrètement possible une pratique (atelier d'écriture ou d'argumentation, modalités d'implication des citoyens dans un autre pays,…).

Les rencontres régulières se poursuivent, notamment à Lyon :
Les Cafés MEDIAS : un espace d'échanges entre journalistes et non-journalistes sur le traitement de l'information
Les Cafés METIER : une occasion nouvelle de partager nos expériences et les questions que nous nous posons sur nos métiers
La Bourse des envies d'agir : une bourse d'échanges entre citoyens et associations pour créer des opportunités renouvelées d'engagement au service du bien commun

A Paris, les rencontre « signaux faibles » (voir ci-dessous le petit dictionnaire !)

Nous éditons également une lettre mensuelle qui rassemble des éclairages sur notre actualité, sans oublier notre site internet sur lequel on peut retrouver toutes nos « productions ».

Le petit dictionnaire des Ateliers :

Citoyenneté entreprenante : “Aux actes citoyens !”. Tout est parti de cette apostrophe, de la conviction qu'il est possible et nécessaire de réagir à la dépossession de soi et de son avenir. Entre le entre le “je n'y peux rien” et le “y'a qu'à…”, on vient chercher là des approches permettant aux citoyens de devenir acteur. Les Ateliers ont pour objectif d'expérimenter de nouvelles façons d'être citoyens, d'initier le changement avec un côté déstabilisant et novateur. Un changement pour soi et ensuite pour son environnement.

Apprentissage mutuel : la citoyenneté est avant tout, pour nous, une pratique à laquelle on doit pouvoir s'exercer à tout âge de la vie. L'éducation à la citoyenneté est encore trop vue comme une instruction civique destinée aux jeunes. Nous privilégions un apprentissage entre pairs, nourri de l'expérience multiple des participants.

Ateliers de discernement : ce sont des groupes de réflexion. Un « Atelier » se caractérise par son thème : “Ruralité et citoyenneté”, “Métiers et citoyenneté”, mais aussi “Volontariat, le modèle des pompiers est-il transposable ?”… Ils fonctionnent par cycle annuel. Ils se réunissent environ une fois par mois, chaque atelier définissant son rythme de progression. Selon les ateliers, des restitutions écrites ou des rencontres peuvent clore les travaux, mais le but est moins la production collective que la progression personnelle de chacun.

Incubateur des initiatives citoyennes : pour donner des suites aux multiples « envies d'agir » qui sont nées dans les différentes rencontres que nous organisons, nous avons testé en 2007 un accompagnement. La méthode à ce stade très empirique devra être renforcée mais les intuitions fondatrices sont confirmées : la dimension collective de l'accompagnement est essentielle ; une idée peut « migrer » dans un groupe, de celui qui l'a émise sans intention d'action (au cours d'un débat) à d'autres qui voient comment la mettre en œuvre.

Signaux faibles : quelques paroles inattendues dans un discours convenu, un évènement local -ou international- qui n'est pas traité ou mal traité par les médias. Ces signaux faibles, qui apparaissent en filigrane dans l'actualité, nous montrent les transformations positives en cours, pour qui est attentif aux mouvements qui font bouger la société. Les Ateliers de la Citoyenneté cherchent tout d'abord à les débusquer dans les flux continus de l'information, puis à les partager lors des réunions publiques

Comme aurait pu dire Magritte : «ceci n'est pas un communiqué »

En tout cas, il n'a pas la forme traditionnelle des communiqués : pas d'annonce tonitruante, d'événement proche…
Nous souhaitons simplement partager la dynamique des Ateliers, révélatrice d'un besoin de citoyenneté, qui s'inscrit à présent dans la durée mais avec des formes régulièrement renouvelées.
Notre pratique consiste avant tout à créer des liens, entre les personnes, entre les idées : c'est par la rencontre que nous pourrons collaborer, produire spécifiquement des écrits pour les médias dont vous avez la charge, portraits, témoignages des participants…

Nous vous invitons aussi à lire les lettres et forum de notre site Internet, à participer aux Rencontres publiques. En résumé, si vous souhaitez observer ce qui se passe aujourd'hui en France sous le vocable citoyenneté… nous sommes avec plaisir vos interlocuteurs :

Laurence Gauthier – Relations presse l.gauthier@numeo.fr – 06 636 949 54

 

© Droits de reproduction réservés - Les ateliers de la citoyenneté - Lyon 7e - Date d´édition: 2019-07-22 00:16:31 - © Droits de reproduction réservés - Les ateliers de la citoyenneté (http://www.ateliersdelacitoyennete.net/)
- Page Contact - info@ateliersdelacitoyennete.net - 2006-2009
- 0,40 secondes - W3C nxn-6m | 4.9.10 |