…et si nous devenions des “citoyens entreprenants” ?

Un texte trouvé contenant :

Lettre d’info n° 26 – 22 avril 2005

Filed under: Lettres d'info — Auteur : — 22 Avr 2005 —

L'ACTUALITE vue des ATELIERS

« Et l'Europe ?? »

Cette apostrophe nous est adressée régulièrement aux Ateliers, d'abord au moment de l'élargissement maintenant avec le référendum. La question européenne a été évoquée au sein de l'atelier Information à propos de l'absence de pédagogie des médias sur ce sujet. Nous avions aussi envisagé de faire une rencontre des Initiales sur l'Europe mais nous y avons renoncé faute d'initiative vraiment significative à nos yeux. Pourquoi cette réserve sur un sujet aussi crucial pour notre avenir commun ?
Une raison de principe : nous ne sommes pas un mouvement politique et nous accueillons au sein des Ateliers des personnes qui voteront oui et d'autres qui voteront non. Nous n'avons pas à prendre parti collectivement, c'est à chacun de se déterminer. Notre rôle ne consiste pas à choisir une option politique mais à voir quelles sont les conditions pour que les citoyens maîtrisent leur avenir.
Nous pouvons nous intéresser à la façon dont se déroule la campagne référendaire, nous pouvons également réfléchir à l'usage du référendum. On reviendra sur ce dernier point dans une autre lettre, vous trouverez ici l'analyse que propose Denis Bernadet sur le débat du président avec les jeunes.

Télé bâclée

Comment passer du je au nous ? Imaginer des formes régénérées de débat public faisant place à des citoyens ordinaires ? Permettre à chacun de développer des arguments précis et compréhensibles ? L'émission de Jacques Chirac face aux jeunes a fait la démonstration navrante de tout ce qu'il ne faut pas faire, l'illustration désolante d'un ersatz de démocratie participative, sans consistance, sans nuance, sans intelligence.
Passons sur le procès d'intention de l'émission téléguidée par l'Elysée, de l'échantillon manipulé, les jeunes gens présents se sont exprimés sans complaisance. Mais on s'est contenté semble-t-il d'un rapide brain-storming par sous-groupes en amont de l'émission. Résultat : beaucoup d'approximation dans les questions, des préoccupations très personnalisées, des sujets parfois éloignés du thème central de l'émission. Ce n'est pas affaire de jeunesse, mais de déficit de préparation. Si l'on veut faire jouer un rôle pertinent à des citoyens ordinaires dans le débat public, alors il faut leur en donne les moyens en amont : en l'occurrence, sur la constitution européenne, travailler le texte, ses enjeux, ses limites ; leur permettre d'affiner leur réflexion ; les convaincre de dépasser des préoccupations personnelles pour élargir le propos ; les aider à sortir des intérêts catégoriels pour aborder l'intérêt général ; les amener à formaliser leurs questions… Mais on n'a pas pris le temps.
Peut-on ensuite concevoir un échange dans une telle disproportion ? UN responsable public en dialogue avec 83 personnes, cela relève de l'escroquerie intellectuelle. Le nombre d'invités ne fait pas sens, il ne fait que produire une variété, une diversité artificielle, de l'auto-zapping. Il n'y a aucune raison de s'en offusquer en prime time sur une chaîne commerciale… sauf qu'on traitait là d'un enjeu démocratique important. Alors il faut faire vite, synthétiser la question, passer au suivant. Seuls quelques intervenants intrépides et accrochés à leur micro ont pu brièvement dialoguer avec le président. Mais là non plus on ne prend pas le temps.
Et que dire des « professionnels de la profession » ? Le responsable politique s'en est tenu à la posture habituelle, deux heures d'antenne doivent me permettre de faire passer, quitte à les marteler, deux ou trois arguments chocs : n'ayez pas peur, l'union fait la force, la France risque de s'isoler. Quant aux journalistes ou animateurs (peu importe), face à un sujet éminemment complexe, ils ont allègrement confondu simplification et simplisme, avec le souci permanent du rythme et d'une posture impertinente censée justifier leur présence. Pas question de prendre le temps.
On aboutit à un fiasco à double titre : non seulement le sujet est bâclé, mal traité, inintelligible ; mais en plus, le spectacle télévisuel est médiocre, bancal, sans émotion. Prenons le pari ici qu'une double réussite était possible, à condition de prendre le temps : le temps de la préparation et du discernement avant l'émission, le temps d'un réel échange resserré à quelques personnes, le temps de la pédagogie sur les quelques enjeux fondamentaux du référendum.

VIE DES ATELIERS

Un intense travail sur la méthode

Le maintien du dynamisme des Ateliers passe par notre capacité à revisiter régulièrement nos méthodes de travail. En voici quelques exemples au travers des contributions de Dominique Fauconnier, Guy Emerard et Pascale Puechavy.

e-atelier
Guy Emerard insiste depuis la nuit des ateliers sur l’importance de l’écrit. Peu à peu nous nous y mettons tous. Lors de la plénière du 1° avril, Pascale Puéchavy a proposé de comptabiliser le temps de travail derrière son écran comme un temps de formation effectif. Il semblerait que cela soit tout à fait recevable : le travail à distance est un travail réel. Grâce à cette idée, nous pourrions doubler notre temps de formation valorisable pour la Région et, en plus, démarrer enfin une production réellement collective de documents.
Dominique FAUCONNIER

Importance de l'écrit
… Les bonnes raisons pour s’attacher sinon à bien écrire du moins à mieux écrire ne manquent pas. Et pour cela, chaque Atelier constitue un lieu privilégié. Chacun sait en effet qu’il sera lu avec intérêt et bienveillance. Qu’il pourra compléter ou corriger ce qu’il a dit oralement… L’Atelier présente l’avantage de jouer sur le double registre de l’oral et de l’écrit. Voilà pour l’intérêt personnel.
Il y a aussi un gain collectif à rechercher. Nous disons des Ateliers qu’ils sont des lieux de discernement, de clarification de la pensée… Il serait dommage de ne pas en faire profiter ceux qui n’en font pas partie.
Guy EMERARD

Modalités pratiques
… Quant à l’E-Atelier, c’est déjà une pratique qui ne demandait qu’à être formalisée, encore une marque du chemin et du temps qu’il nous faut parcourir pour rendre visible ce qui existe. La comptabilisation du temps doit pouvoir être simple : report des heures passées à distance sur les feuilles d’émargement, à chacun de tenir sa comptabilité personnelle et de la communiquer chaque mois. L’archivage des textes échangés dans un dossier mensuel paraît simple à réaliser avec nos outils modernes, Michèle et chaque animateur pourront en assurer le suivi et la mise en ligne sur le site.
Quoiqu’il en soit cet E-Atelier est une bonne incitation à l’écrit, comme Guy Emerard nous le rappelle, et il permettra aussi plus de souplesse, une sorte de participation à géométrie variable en fonction de la disponibilité de chacun.
Pascale PUECHAVY

ET AUSSI
• Premier café-média, à l'initiative de l'atelier Information, en lien avec le club de la presse et Sciences Po le 23 mai de 18h à 20h au café de la Cloche (Lyon 2ème) sur le thème « Tous journalistes ?! »
• Nous travaillons à une relance des rencontres mensuelles, un rendez-vous encore trop confidentiel alors que les participants y ont trouvé un réel intérêt.
Prochains rendez-vous :

– à PARIS, le mardi 10 mai 05, de 8h 30 à 10h,
ATTENTION : NOUVEL HORAIRE et NOUVEAU LIEU :
A L’Entracte – 1 rue Auber – 75009 – Paris (arrêt : Opéra) – Tel 01 47 42 26 25.

– à LYON : le vendredi 13 mai 05, de 12h 30 à 14h,
Au Café du Rhône – 23 quai Victor Augagneur – 69003 – Lyon – Tel 04 78 60 88 84

• Suite aux Initiales sur les déplacements durables qui ont attiré beaucoup de monde, on envisage la création d'un atelier sur le sujet.

Pas de commentaire »

Leave a comment

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

© Droits de reproduction réservés - Les ateliers de la citoyenneté - Lyon 7e - Date d´édition: 2022-11-29 19:27:00 - © Droits de reproduction réservés - Les ateliers de la citoyenneté (http://www.ateliersdelacitoyennete.net/)
- Page Contact - info@ateliersdelacitoyennete.net - 2006-2009 - y
- 0,88 secondes - W3C nxn-6m | 4.9.22 |